Overclock du Nintendo 64

100% des roms ont été testées pour sélectionner le meilleur plugin. Elles sont pour la plupart issues du dernier set no-intro n64. J’ai également testées différentes autres versions (us, hack, etc). Toutes celles qui ne démarrent pas, qui ne sont pas jouables ou qui ont des bugs graphiques trop importants ont été supprimées.

Par défaut nous avons utilisé le plugin GlideN64 qui donne de très bons résultats dans la plupart des jeux. Par défaut Recalbox utilise N64. Tous les jeux sont affectés au meilleur plugin: GlideN64 (Par défaut), Rice, N64 ou Glupen (Libretro), dans le fichier gamelist.xml. Si vous rencontrez des difficultés avec certains jeux, il peut être nécessaire de tester avec d’autres plugin (Rice, N64 ou très rarement Glupen sous Libretro). Se référer à la liste de jeux à la fin de ce fichier ou au fichier excel (lien ci dessous). Vous pouvez changer le plugin pour chaque jeu en appuyant sur select dans la liste de jeux (dans recalbox) et en changeant l’émulateur et/ou le core avant de sauvegarder.

Fichier Excel de référence ayant servi pour les tests

Attention !!! : Si vous rescraper depuis UXS par exemple, en générant un nouveau gamelist.xml, vous perdrez tous les préréglages de plugin. Vous pourrez les ré-intégrer soit en éditant votre nouveau gamelist.xml et en copiant les balises suivantes dans les jeux correspondants (après la balise ), soit depuis le menu de recalbox.

Pour rice :
mupen64plus
rice

Pour n64 :
mupen64plus
n64

Pour glupen64 :
libretro
glupen64

Le plus simple est de le faire en classant les roms par plugins utilisés dans le fichier excel.

A noter : Afin d’obtenir les meilleurs résultats et un maximum de jeux jouables, l’overclocking est nécessaire. Si vous ne souhaitez pas rentrer dans l’édition de fichiers, le preset Extrem de Recalbox à 1375Mhz est déjà un bon choix.

Il est possible d’aller plus loin dans les réglages et en modifiant certains paramètres dans /boot/config.txt (configuration ci dessous). Ces modifications, ainsi que les paramètres sont à utiliser à vos risques et périls. Un boitier très bien ventilé et refroidi est plus que recommandé.
Tests effectués avec boitier Raspberry Pi CQRobot Acrylic Case With Fan Kit, for Raspberry Pi 2B / Pi 3, et ventilateur remplacé par Noctua NF-A4X10-FLX 5V.

Paramètres overclock supplémentaire

A / Installation des roms (si vous avez juste récupéré le set)
1 – Faire un backup de votre set n64 situé dans /recalbox/share/roms (si vous y tenez)
2 – Transférez l’intégralité du dossier n64 dans le dossier roms
3 – Redémarrez Recalbox
4 – Un fois démarré, il faut régler l’émulateur et le core par défaut :
– Bouton start (Menu)/Paramètres avancés/Configuration avancée de l’émulateur/Nintendo64/
– Choisissez pour l’émulateur : Mupen64Plus et pour le core : Gliden64
– Mettre Rembobinage sur off (préférable) et vous pouvez laisser le lissage des jeux (optionnel)
– Fermez et redémarrez
– Vous pouvez vérifier que les réglages d’émulateur/core ont bien été pris en compte en ouvrant le fichier recalbox.conf.

B / Configuration avancée, overclocking
Avant d’appliquer ces réglages assurez vous d’avoir les connaissances nécessaires afin de pouvoir réinstaller une configuration fonctionnelle en cas de plantage au démarrage de votre pi. Il faut avoir accès à la partition boot de la carte sd depuis son pc ou son mac (via extfs par exemple)
Les possibilités d’overclocking du raspberry pi sont très variables d’un modèle à l’autre. Il est donc tout à fait possible que vous ne puissiez pas obtenir une configuration stable avec ces réglages.
Il est également important d’avoir une bonne alimentation (5V 3A)
Si vous êtes sur de vous :
1 – Faire un backup des fichiers suivants vis ssh (au cas ou) :
– /recalbox/share/system/recalbox.conf
– /boot/config.txt
2 – Dans l’interface de Recalbox, modifiez les paramètres suivants :
– Bouton Start/Paramètres avancés/Overclock/
– Commencez par Haut (1300Mhz) – Rédémarrez
– Si votre configuration est stable, recommencer l’étape 2 avec le réglage supérieur : Turbo (1350 Mhz) et si c’est stable, Extrem (1375 Mhz)
3 – Si vous souhaitez personnaliser les paramètres d’overclocking :
– Commencez par autoriser l’écriture de ce dossier en envoyant la commande : mount -o remount,rw /boot
– Editez le fichier config.txt (emplacement ci dessus) avec votre éditeur habituel (notepad++, SublimeText, Atom ….)
– A la toute fin du fichier vous verrez les paramètres d’overclocking #overclock : coller ou recopier l’un des deux paramétrages suivants: Custom config 1 : paramètres utilisés pour les tests. Il est possible d’aller plus loin en utilisant les paramètres Custon config 2). Gardez en tête qu’il faudra peut etre ajusté chacun des paramètres, à vos risque et périls :

Custom config 1 (paramètres ayant servis aux tests)
# Overclock
gpu_mem_256=128
gpu_mem_512=256
gpu_mem_1024=512

avoid_safe_mode=1

kernel=zImage
arm_freq=1375
core_freq=550
sdram_freq=575
force_turbo=0
over_voltage=4
over_voltage_sdram_p=6
over_voltage_sdram_i=4
over_voltage_sdram_c=4
gpu_freq=550
sdram_schmoo=0x02000020
v3d_freq=525

Custom config 2 (Overclocking au maximum stable sur ma configuration, sans utiliser le mode turbo qui supprime la garantie) – à utiliser avec précaution !!!
# Overclock
gpu_mem_256=128
gpu_mem_512=256
gpu_mem_1024=512

avoid_safe_mode=1

kernel=zImage
arm_freq=1500
core_freq=575
sdram_freq=575
force_turbo=0
over_voltage=6
over_voltage_sdram_p=6
over_voltage_sdram_i=4
over_voltage_sdram_c=4
gpu_freq=575
sdram_schmoo=0x02000020
v3d_freq=575

[collapse]

Brought to you by NonoTheGeek